Les fleurs d’été sont à l’Agenda des fleurs en juillet

Entre le glaïeul, le muflier et le tournesol il est difficile de choisir, l’un étant aussi beau que l’autre. C’est pourquoi nous avons décidé de mettre les trois fleurs d’été ensemble à l’Agenda des fleurs en juillet. Si différentes par leur origine, leur forme et leur couleur mais si puissantes ensemble.

Origine
Le glaïeul (officiellement : Gladiolus) est originaire d’Afrique et c’est une vraie fleur d’été. Le nom de Gladiolus vient du latin et signifie petit sabre, une allusion à ses feuilles en forme de sabres. Un nom qui symbolise d’ailleurs la force et la victoire. Le muflier (Antirrhinum en latin) vient du sud de l’Europe et du Nord de l’Afrique. Son nom, Antirrhinum, signifie en grec « fleur qui ressemble à un nez » et fait allusion à la forme particulière de la fleur du muflier. Le tournesol (ou Helianthus) nous est un jour venu du sud et de l’ouest des États-Unis. Ce sont les marins espagnols qui rapportèrent les graines et fleurs de tournesol en Europe en 1530. L’Helianthus doit son nom aux mots grecs Helios (soleil) et Anthos (fleur).

Assortiment
Le glaïeul existe dans presque toutes les couleurs de l’arc-en-ciel et il en existe aussi des variétés bicolores. La forme de la fleur varie, avec des pétales bien nets ou à franges et de grandes ou petites fleurs, dont les variétés colvillii et primulinus. 
Le tournesol est surtout connu dans sa variante jaune (pensez aux tableaux de Van Gogh), mais il en existe aussi des versions crème, marron, orange et même bicolores. La grandeur de la fleur peut varier de 5-15 centimètres (à petites fleurs, souvent  branchu) à 15-30 centimètres (à grandes fleurs, pauvre en pollen, souvent en fleur unique, non branchu). Il existe même des variétés avec la fleur regardant vers le haut. 
Le muflier existe dans de nombreuses couleurs et longueurs de tiges. Outre les fleurs unies, de plus en plus de fleurs bicolores et multicolores enrichissent l’assortiment. 

Points à examiner lors de l’achat de fleurs d’été :

  • Les fleurs doivent être exempte de maladies et plaies. 
  • Attention au degré de maturité, à la longueur de la tige et à la qualité de la feuille. 
  • Pour les glaïeuls, la longueur de la tige et le poids revêtent de l’importance.
  • En ce qui concerne le muflier, observer également la longueur de la tige et sa sensibilité à la casse des fleurs.
  • L’important chez le tournesol, c’est le diamètre de la fleur et sa forme.
  • Attention au Botrytis (moisissure), qui se manifeste sur la feuille ou dans la fleur.
  • Les glaïeuls sont le plus souvent vendus à sec car ils mûriraient trop vite les pieds dans l’eau. Les tournesols et mufliers reçoivent un traitement préalable chez le producteur pour une plus grande longévité. 

Conseils de soins pour les professionnels

  • Les glaïeuls peuvent être conservés quelques jours au frais et au sec afin qu’ils ne s’ouvrent pas trop vite. Mais pas plus que quelques jours avant de les mettre dans l’eau.
  • Mettre les glaïeuls et les mufliers bien droits pour éviter que les cimes se tordent.
  • Mettre les fleurs dans un seau propre rempli d’eau propre et avec un produit de conservation. 
  • Recouper 5 à 10 centimètres de la tige avec un sécateur ou un couteau bien aiguisé. 
  • Les fleurs et feuilles ne doivent pas prendre l’humidité sous peine de Botrytis. 
  • Lors de la confection de bouquets, et de compositions florales, tenir compte de la longueur et du poids des fleurs. Les trois sont de taille respectable. 

Conseils de présentation pour les professionnels
Avec leur aspect coloré et leurs formes robustes, ces trois championnes de l’été conviennent parfaitement pour des compositions et bouquets estivaux et joyeux. Pensez à des bouquets aérés et décomposés, une décoration de table en longueur ou une composition parallèle, précisément en raison de la forme élancée du glaïeul et du muflier et de la forme ronde du tournesol. Un vase ou bac rempli d’une variété de tournesols attirera tous les regards à l’intérieur lors de fêtes et au terrasse lors de barbecues.

Conseil de soins à communiquer au grand public

  • Mettre les fleurs dans l’eau aussi rapidement que possible après leur achat.
  • Les fleurs aiment les vases propres et l’eau propre.
  • Les tournesols sont particulièrement lourds et il faut donc leur réserver un vase robuste et stable.
  • Ajouter de la nourriture pour fleurs coupées à l’eau pour une plus longue conservation.
  • Recouper la tige en bais sur 3 à 5 centimètres.
  • Veiller à ce que les feuilles ne trempent pas dans l’eau.
  • Refaire chaque jour le niveau d'eau dans le vase, surtout pour les tournesols, qui sont de grands buveurs.
  • Mettre les fleurs dans un endroit frais à l’abri des courants d’air et de la lumière directe du soleil, éviter la proximité des coupes de fruits. 

Source Office Hollandais des Fleurs