A chaque mois sa plante, novembre : le Calathea

L’histoire du Calathea
Le Calathea se caractérise par les magnifiques dessins de ses feuilles et la diversité des formes qu’elles peuvent prendre, de ronde et ovale à forme de lancette. La feuille n’aide pas seulement à assainir l’air, mais elle a aussi la capacité spéciale de bouger, s’ouvrant le jour et se fermant la nuit.

Entre la feuille et la tige se trouve une sorte d’articulation qui permet ce mouvement. Lorsque le soir tombe, les feuilles se ferment et on peut même les entendre bruisser si tout est silencieux. Au lever du jour, elles se déploient de nouveau.

Origine 
Le Calathea pousse dans les forêts tropicales chaudes et humides. Il se plaît dans des endroit abrités, pas trop obscurs, autour d’arbres géants qui filtrent la lumière du soleil. 

Assortiment de Calathea
Il existe diverses variétés de Calatheas. Certains sont vendus en tant que plantes fleuries, dont le C. crocata, avec des fleurs orange, est le plus connu, avec des cultivars tels que Tassmania et Candela. D’autres Calatheas fleuris sont le C. warscewiczii (blanc) et C. ‘Bicajoux’ (rose). Les autres Calathea sont de magnifiques plantes « vertes » décoratives dont les feuilles ont des couleurs et des dessins très particuliers. Beaucoup de variétés se caractérisent par des feuilles portant la couleur bordeaux au dos. Le C. lancifolia et le C. makoyana sont connus depuis très longtemps, des variétés plus récemment introduites sont par exemple le C. rufibarba, zebrina et C. orbifolia. La Calathea est proposé de petite plante compacte à plante géante. 

Points à examiner lors de l’achat d’un Calathea

  • La taille de pot, l’épaisseur et la hauteur ou longueur de la plante doivent être proportionnées, le nom de la variété ou du cultivar indiquant le dessin de la feuille / la couleur de la plante.  
  • Pour les plantes fleuries, veillez au degré de maturité et au nombre de fleurs par plante. 
  • Le Calathea doit être exempt de maladies et plaies. Une motte trop mouillée fait pourrir les racines . Le bord des feuilles ne doit pas être marron, signe d’un degré d’humidité relative trop faible et/ou d’une motte déshydratée. 
  • Attention aux dégâts du froid ou aux brûlures de la feuille. Si la température est inférieure à 12 degrés Celsius, il est recommandé de mettre la plante dans une housse pour le transport. Le froid peut causer des taches sur la feuille ou même l'effondrement de la plante. 

Conseils de soins à communiquer au grand public

  • Bien emballer le Calathea à l’achat, qui ne supporte pas le froid. 
  • Le Calathea aime la lumière et la chaleur de l’intérieur ; la température ne doit pas tomber sous les 12 degrés Celsius. 
  • Plus la feuille est bariolée plus elle a besoin de lumière, mais il faut éviter de mettre la plante en plein soleil. Si la plante est trop à l’ombre, le dessin de la feuille disparaîtra. 
  • Le terreau peut rester légèrement humide en permanence. Arroser de préférence avec de l’eau à température ambiante.  
  • Vaporiser éventuellement (ou sortir sous une averse l’été) pour augmenter le taux d’humidité afin d’éviter des bords et pointes de feuilles déshydratés.
  • Donner un peu d’engrais chaque mois pour que la plante continue de pousser et que la feuille reste belle.  
  • Les feuilles jaunes ou marron peuvent être coupées.

Conseils pratiques pour la vente et la présentation 
Le Calathea aide à assainir et humidifier l’air, ce qui en fait un candidat idéal pour la maison ou le bureau, surtout si le chauffage central reste allumé. Présenter les plantes pas trop serrées les unes près les autres afin que la feuille soit bien visible. Les éléments de la décoration, y compris le pot,  peuvent être sobre et moderne, ce qui mettra l’accent sur la feuille. 

 

Source Office des fleurs