Le lys est à l’Agenda des fleurs en juin

Imposant, coloré, différent, le lys est doté d’une forte personnalité. Une belle vedette très plébiscitée pour les grands bouquets. La fleur existe en blanc serein et rose poudré, mais aussi en rouge, jaune, violet et orange surprenants. À rayure, à bords colorés, ou encore moucheté, c’est à vous de choisir. Ses fleurs peuvent prendre la forme d’une trompette ou d’une coupe. Les fleurs peuvent atteindre jusqu’à 25 cm de diamètre et la plupart dégagent des senteurs comparables à celles d’un jardin oriental par une douce soirée d’été.

Énergie et équilibre 
Le lys a été élu fleur du mois de juin car il est disponible en couleurs bien assorties au style actuel plutôt « high tech » : rose, blanche et jaune. L’idée est de combiner le monde où la technologie « intelligente » de nos intérieurs est très présente et la beauté naturelle. Les fleurs agissent alors en clin d'œil lorsqu’elles sont combinées au verre brillant et lumineux et au plastique transparent coloré. Dans ce contexte de style moderne, tout tourne autour d’un dégradé de couleurs captivant et d’une apparence lumineuse et impeccable. Retirer presque toutes les feuilles et utilisez la longueur du lys pour renforcer ce look. 

Origine
Les lys ne sont pas seulement divers en termes de couleur, de forme ou de taille, ils le sont aussi en termes d’origine. En milieu naturel, le lys se rencontre en Corée, au Japon et dans certaines régions de la Sibérie mais aussi plus près de l’équateur, en Inde. En Europe, il est originaire du Caucase, des pays des Balkans, de Grèce, de Pologne, des Alpes et des Pyrénées. On le trouve également en plante sauvage dans la plupart des états d’Amérique, à l’exception du sud-ouest des États-Unis. Sans risque vous pouvez qualifier le lys de globe-trotter !

Assortiment 
De couleurs vives et douces, moucheté, flamboyant, tacheté, aux fleurs odorantes - ou non – le lys est disponible sous de nombreuses formes et son assortiment est très varié. 

  • La plus ancienne génération est celle du « groupe asiatique », avec des couleurs de fleurs lumineuses, beaucoup de boutons, des fleurs relativement petites, des feuilles plus fines et des étamines qui tachent.
  • Les fleurs du « groupe oriental » sont plutôt blanches, rose ou bicolore. Ses boutons et fleurs sont plus grands, ses feuilles plus grossières, ses tiges plus lourdes et son parfum plus entêtant. 
  • Le groupe le plus traditionnel est le « groupe Lilium Longiflorum » avec des feuilles plus grossières et une fleur en forme de trompette. La plupart des variétés cultivées sont blanches mais il en existe aussi des rouges et roses. Les lys du groupe Lilium Longiflorum - qui signifie « avec des fleurs plus longues » - sont légèrement parfumés. 
  • Le croisement du Longiflorum et du lys asiatique a donné naissance au « groupe LA ». Ses teintes sont dans les tons pastels clairs, ses tiges sont plus compactes, ses feuilles plus grossières et ses étamines tachent. Dans l’assortiment de fleurs coupées, les lys sont des produits croisés issus de plusieurs variétés. 
  • Les lys orientaux à double fleur sont relativement nouveaux et sont proposés sous le nom de « Roselily », sans stigmates et donc non-tachant. Le « groupe Lilium Martagon », ou le lys turc, avec ses nombreuses petites fleurs tachetées sur une tige, est relativement nouveau dans l’assortiment de fleurs coupées.

Points d'attention lorsque vous achetez un lys 

  • La longueur et le nombre de boutons par tige dépendent de la taille du bulbe utilisé par l’horticulteur. Plus le bulbe est gros, plus il y a de boutons et plus la tige est attrayante. 
  • Lors de l'achat, les fleurs doivent être suffisamment matures pour laisser paraître un soupçon de couleur qui promet une épanouissement complète de la fleur. 
  • Certains horticulteurs laissent leurs lys maturer sur la plante. Ils sont ainsi mieux mis en valeur, sont plus colorés et sûrs de s’ouvrir, ce qui est pratique par exemple lors de mariages ou autres évènements. 
  • Le lys peut parfois souffrir de Botrytis (qui se manifeste par des taches), l’extrémité de ses feuilles peut être endommagée. Des boutons desséchés font douter la durée de vie en vase. 

Conseils d’entretien pour les professionnels

  • Coupez un bout de la tige du lys et placez-le dans de l'eau froide avec de la nourriture pour fleurs coupées. Il existe de la nourriture spéciale pour les lys qui empêche la feuille de jaunir.
  • Conservez le lys au frais, mais évitez l’humidité par condensation.
  • Le look des lys devient plus « exclusif » s’il est présenté sans emballage et à part dans un seau.
  • Placez le lys assez haut sur une étagère, c’est là qu’il sera le mieux mis en valeur et que ses boutons feront le plus d’effet. 

Conseils de présentation pour les professionnels 
Une manière moderne et attrayante de présenter le lys est d’utiliser des vases et des coupes de couleurs irisées, de préférence dans des nuances de couleurs lilas-rose-jaune. Les lys qui finiront pas dans un bouquet seront superbes en solo dans des récipients de formes rondes ou cubique… un peu à la manière d’un professeur menant tranquillement ses expériences dans son laboratoire. 

Conseils d’entretien pour les consommateurs 

  • Couper les tiges en biais à l’aide d’un couteau bien aiguisé.
  • Retirer les feuilles immergées.
  • Ajouter de la nourriture pour fleurs coupées à l’eau du vase pour les conserver plus longtemps.
  • Ne pas placer le vase en plein soleil, dans des courants d’air ou près d’une coupe de fruits.
  • Refaire régulièrement le niveau d'eau dans le vase avec de l’eau du robinet.
  • Des taches de pollen ? Éliminez-les avec précaution à l'aide d’un ruban adhésif.

Source officedesfleurs.fr