Plante de jardin du mois décembre 2018 : la Rose de Noël (Hellébore)

La rose de Noël fleurit au cœur de l’hiver 
Toujours spectaculaire, une plante qui fleurit au moment où presque tout le reste du jardin est en hibernation. La rose de Noël (ou Hellébore) produit, de novembre à mars inclus, de grandes fleurs blanches avec au centre une magnifique couronne d’étamines. La neige ou le gel ne lui font pas peur : les tiges baissent un peu la tête, mais dès que les températures remontent, la rose de Noël se redresse.

Assortiment
L’Helleborus niger est la variété la plus proposée en décembre. Cette plante vivace compacte, dont le feuillage est la plupart du temps caduc, est très appréciée pour ses grappes courbées de fleurs blanches en forme de bols qui s’ouvrent en hiver et au début du printemps. La feuille, foncée, se compose de plusieurs petites feuilles. Il en existe divers cultivars, la plupart du temps à fleurs blanches comme les « Christmas Carol », « Dafine », « Shining Star » ou « Joshua ». 
L’Helleborus orientalis (ou rose de carême) a des fleurs de couleur jaune, rose ou violet foncé et parfois même tachetées. Tout comme l’Helleborus niger, cette rose de Noël est disponible en différentes tailles, de suffisamment petite pour pouvoir la suspendre dans un panier à suffisamment grande pour la mettre dans un grand pot ou l’installer dans les plates-bandes. 

À savoir 

  • Le nom populaire de rose de Noël vient d’une légende selon laquelle la plante serait sortie de la neige, arrosée par les larmes d’une petite bergère, Madelon, qui n’avait pas de cadeau pour l’Enfant Jésus à Bethléem.
  • Au Moyen-Âge, l’Hellébore était apprécié pour son pouvoir d’éloigner les mauvais esprits de l’hiver. 
  • La plante est connue depuis longtemps et le médecin Melampus la mentionnait déjà en 1400 av. J.-C. 
  • La rose de Noël est symbole de la renaissance.

Origine     
L’Hellébore fait partie de la famille des Ranunculaceae, le bouton d’or. La plante est originaire des forêts d’Europe centrale et méridionale et d’Asie Mineure. On la rencontre en milieu naturel dans les Alpes, les Carpates et les Apennins. 

Points à examiner lors de l’achat 

  • Contrôlez la proportion entre la taille du pot et celle du buisson, la plante doit avoir plusieurs boutons prêts à fleurir et être exempte de pucerons. 
  • La motte doit être assez humide pour éviter que la plante baisse la tête. 
  • Une feuille jaune indique la présence d’agromyzidae (petites mouches) et de botrytis se manifestant sous forme de taches noires sur les pétales blancs. 

Conseils pratiques pour la vente et la présentation 
Vedette du mois de décembre, la rose de Noël aime la compagnie de cyclamens rouges et blancs, de poinsettias et d’accessoires de Noël pour une présentation attractive. C’est également une plante très demandée pour les compositions extérieures en coupes, en combinaison avec le Gaultheria, le bois décoratif, la mousse et de petites lanternes extérieures, par exemple. 

Conseils de soins à communiquer au grand public 

  • Placez l’Hellébore dans un endroit abrité et ensoleillé. Plus la plante est à l’ombre et moins elle produira de fleurs.
  • La plante indique elle-même lorsqu’elle a besoin d’eau en laissant ses feuilles baisser la tête. L’Hellébore se redresse alors quelques heures après l’arrosage. 
  • Lorsqu’il gèle, il n’est pas nécessaire de l’arroser : la plante n’a alors besoin de presque rien. 
  • Un peu d’engrais toutes les deux semaines permet une floraison plus abondante et plus longue.

source/photos officedesfleurs.fr