Plante d'intérieur du mois de janvier 2019 : le Kentia

L’histoire du Kentia 
Le Kentia (Howea forsteriana) est une plante relativement étroite à la base d’où s’élancent de longues tiges qui déploient des feuilles de palmier souples et élégantes. Il s’agit d’un des rares palmiers à supporter le mi-ombre, un taux d’humidité réduit et des températures ambiantes plutôt fraîches. Le Kentia est très décoratif dans la maison : ses belles feuilles fines filtrent la lumière et la rendent plus douce. 

Origine 
Le Kentia fait partie de la famille des palmiers et pousse sur l’île Lord Howe à l’est de l’Australie, sous le feuillage des grands arbres. Elle est donc habituée à l’ombre. En milieu naturel, le palmier peut atteindre jusqu’à 18 m de hauteur et 6 m de largeur, avec des feuilles de 3 m de longueur. La version "plante d'intérieur" garde une taille plus modeste. 

Chaud au début, durable à la fin 
Les palmiers poussent à partir de graines qui sont toutes importées de l’île Lord Howe afin de garantir l’authenticité de la plante. Pour provoquer la germination, des températures élevées sont requises, de 35 à 40 °C. L’ensemble du processus ne dure pas moins de trente semaines. Ensuite la plante elle-même pousse lentement au température tempérée ; la durée de la culture dépend de la hauteur et de l’épaisseur de la plante. Plus le Kentia est fournie, plus on a utilisé de graines, et plus la plante est haute, plus elle est âgée. Les plus petites plantes disponibles ont presque un an et les plus grandes peuvent facilement atteindre sept ans. Cela explique le prix relativement élevé du Kentia. L’avantage de cette plante est qu’elle est cultivée de façon le plus durable possible, avec une faible consommation d’énergie, un information qui séduit de plus en plus le grand public. 

Assortiment 
Le Kentia est disponible en pots de 13 cm pour les petites tailles de 40 cm, et jusqu’à des pots de 46 cm pour les palmiers de 7 m de hauteur. 

Conseils de soins à communiquer au grand public 

  • Le Kentia est un des rares palmiers à supporter des emplacements relativement sombres. Si la feuille vire au vert clair ou au jaune, c’est qu’elle a trop de lumière. Si elle ne forme que peu de nouvelles pousses, c’est qu’elle est dans un endroit trop sombre. 
  • Ce palmier aime avoir les racines légèrement humides, mais pas au point de tremper dans l’eau qui stagne au fond du pot. 
  • Une douche de temps en temps ou une douce averse estivale lui feront le plus grand bien et la protègeront contre l’araignée rouge.
  • Les feuilles jaunes, vieilles ou abîmées peuvent être coupées. 
  • Le Kentia aime la température ambiante de la maison mais ne supporte pas que le mercure descende sous les 10 °C.
  • Donnez-lui un peu d’engrais une fois toutes les deux à trois semaines d’avril à septembre pour stimuler sa croissance. Le Kentia ne pousse pas en hiver et n’a donc pas besoin d’être nourrie.