Plante d'intérieur du mois de septembre 2018 : le Phalaenopsis

 

L’histoire du Phalaenopsis
Le Phalaenopsis (orchidée papillon) est une orchidée décorative dont les fleurs rappellent un peu les ailes d’un papillon. Mais la plante dans l'ensemble fait plutôt penser à une ballerine végétale. Une tige haute et riche en fleurs qui se penche en une belle révérence au fur et à mesure que les fleurs se multiplient. Des fleurs qui peuvent être grandes ou petites et qui sont souvent dotées d’un magnifique motif. Certaines orchidées sont légèrement odorantes, mais la plupart ne dégagent pas de parfum. Ce qu’elles ont toutes en commun, c’est un air exotique, une floraison prolongée et peu d’exigences en matière de soins. 

Origine 
Dans les régions chaudes, la plupart du temps dans la forêt tropicale, le Phalaenopsis est épiphyte, c’est-à-dire qu’il pousse dans les arbres, sur les branches, avec des racines aériennes. Les plantes épiphytes y poussent sans soustraire de nourriture de leur hôte. Pour l’entretien chez nous, cela signifie qu’elles n’ont besoin que de peu d’eau et doivent être cultivées sur un substrat spécial, souvent visible dans un pot transparent. Les racines aériennes se dirigent vers la lumière, un pot transparent permet donc de limiter leur vagabondage. 

Points à examiner lors de l’achat d’un Phalaenopsis 

  • Vérifiez le nombre de tiges par pot et surtout l’état des boutons, qui ne doivent pas être déshydratés, et qui, de préférence, montrent déjà leur couleur.
  • La chute de boutons ou les fleurs fanées sont un signe que la plante a déjà passé sa meilleure période ou qu’elle a été trop exposée à l’éthylène (un gaz dégagé par exemple par des fruits, qui accélère le vieillissement).
  • De petites taches noires peuvent indiquer la présence de botrytis et une feuille endommagée est souvent le résultat d’un mauvais stockage ou transport.
  • La plante doit être exempte de maladies et plaies telles que le pulvinaria et les cochenilles. 
  • Attention aux dégâts du froid, la plante doit être transportée dans un emballage protecteur si la température est inférieure à 18 °C, même lorsque le client l’emporte chez lui.

Assortiment
Le Phalaenopsis se décline dans de nombreuses variétés, la plupart du temps avec deux tiges, dans diverses couleurs, tant unies qu’avec des motifs. Il existe de nouvelles formes en cascade, spirale, suspension, rampantes, des minis ou des plantes à simple fleur géante. Les orchidées bleues sont teintes par injection et les nouveaux boutons sont de plus en plus blancs. Quant à la plante à trois tiges, c’est une nouveauté populaire qui transforme le Phalaenopsis en authentique spectacle.  

Conseils de soins à communiquer au grand public 

  • Le Phalaenopsis aime la lumière et la plante peut même, à partir de mi-octobre, être placée en plein soleil.
  • La température ambiante idéale se situe entre 18 et 22 °C.  
  • Le Phalaenopsis n’a besoin que de peu d’eau. Immerger le pot une fois par semaine en le laissant égoutter est largement suffisant. 
  • Ajouter à ce bain, une fois toutes les trois semaines, un peu d’engrais pour plantes ou engrais spécial pour orchidées aidera tous les boutons à s’ouvrir. 

Source officedesfleurs.fr